Ma pratique s’enrichit des principes d’apprentissage dégagés par les neurosciences (principes vérifiés par IRM).

Les concepts de la gestion mentale sont compatibles avec les découvertes des neurosciences : mise en projet mental et intention portée par le cortex préfrontal, plasticité cérébrale, différences dans la manière d’utiliser son cerveau, impact des émotions sur la cognition…

La pédagogie des gestes mentaux est complémentaire car elle permet, via l’introspection, d’accéder à des données plus subtiles et précises, qui ont trait à la conscience.

.


© UQAM | Service de l’audiovisuel, photographe : Émilie Tournevache, 2014

Steve Masson est professeur et directeur du Laboratoire de recherche en neuroéducation à l’Université du Québec à Montréal. Il étudie les mécanismes cérébraux liés aux apprentissages scolaires et à l’enseignement. J’ai eu le plaisir de suivre ses modules dans le cadre de mon parcours de formation.

J’utilise les principes de la neuroéducation dans ma pratique pour aider aux mieux les élèves : attention, espacement, réactivation des connaissances, approche active, aide à l’inhibition…

Les modules de formation de Steve Masson proposés par IF Paris sont accessibles sans pré-requis : informations ici. Sa chaîne YouTube présente de manière simple les principes majeurs de sa démarche.

.

.


J’utilise également les outils proposés par Jean-Philippe Lachaux, chercheur en neurosciences cognitives, dont certains sont explicités sur sa chaîne YouTube. Je conseille à tous son ouvrage “Les petites bulles de l’attention” (Odile Jacob), qui vulgarise le fonctionnement du cerveau et donne des conseils pratiques pour développer l’attention.