En vacances, on apprend autrement ! Ces quelques activités à faire en famille vous permettrons de découvrir vos stratégies d’apprentissage et de faire travailler vos neurones.

Découvrir sa manière d’apprendre

Pour apprendre, nous fabriquons mentalement toutes sortes d’images, de sons et de ressentis, qui forment le cours de nos pensées. Prendre conscience de cette activité mentale permet de mieux s’en servir, pour mieux comprendre et mémoriser.

  • Activité n°1 : Comment tu penses ?

Indiquez à vos proches la consigne suivante : « Vous allez écouter un mot que je vais prononcer (par exemple : fraise), je vous laisserai un temps pour y penser, puis je vous demanderai ce que vous avez imaginé ».

Certains se feront des images ou des petits films, d’autres se parleront ou entendront des sons… A cela peut s’ajouter du mouvement, des sensations. Certains auront passé en revue tous les sens du mot, d’autres auront revécu une scène passée ou se seront imaginé dans un pays fantastique… Il est impossible de lister ce que notre cerveau peut inventer.

Cette activité permet de révéler les stratégies cognitives de chacun, les différences et les similitudes dans une même famille. Les enfants découvrent leur singularité, et prennent conscience du lieu où l’on apprend : dans la tête !

  • Activité n°2 : Comment tu mémorises ?

Chacun regarde le dessin ci-dessous dans le but de pouvoir le reproduire à l’identique. Une fois que tout le monde est prêt, le modèle est retourné avant de laisser la place au dessin.

Echangez ensuite sur la manière dont chaque personne s’y est prise pour mémoriser :

  • Qui s’est parlé pour décrire les formes ?
  • Qui a pris une « photo » ?
  • Qui a fait un lien avec autre chose (« ça ressemble à… ») ?
  • Qui s’est fait un petit parcours (« je commence par ici, je continue par là… ») ?
  • Qui a compté les triangles, les cercles, les rectangles ?
  • Qui s’est imaginé en train de dessiner ? Etc…

Une telle discussion permet de révéler les stratégies mentales de chacun.

Il arrive que certains enfants n’utilisent pas ces ressources à l’école. Vous pouvez leur poser la question : Utilisent-ils leurs images mentales pour mémoriser leurs fiches, schémas, cartes et formules ? Pensent-ils à se redire leurs leçons « dans leur tête », en faisant des petits récapitulatifs tout le long du cours ? Se font-ils des petits films pour se représenter des épisodes historiques ou des phénomènes biologiques ?

Une variante de cette activité consiste à mémoriser un paysage, un lieu ou un objet pour le redessiner une fois rentrés à la maison.

Favoriser l’attention, la mémorisation et la créativité

  • Activité n°3 : Le jeu du reporter – pour enclencher la mémorisation

Avant une visite (musée, exposition…) mettez vos enfants au défi de retenir au moins 3 informations qui les aura intéressés. Chacun pourra exprimer en fin de visite ce qu’il a choisi de retenir, pourquoi et comment.

Pour assurer le maintien de ces connaissances dans le temps, il faudra leur trouver un avenir. Ces informations serviront-elles : à expliquer la visite aux grands-parents ? A mieux comprendre un cours l’année prochaine ? A gagner au prochain Trivial Pursuit ?

Il faudra également y repenser avant de se coucher, la mémoire a besoin qu’on lui répète les choses !

  • Activité n°4 : La course aux détails – pour muscler son attention

Le jeu consiste à retenir un maximum de détails sur une image (une couverture de magazine par exemple), en un temps limité. A la fin du temps imparti, chaque enfant donne un détail à tour de rôle, pendant qu’un arbitre vérifie l’exactitude du souvenir. Celui qui donne sa langue au chat a perdu.

  • Activité n°5 : Le journal de vacances – pour exprimer sa créativité

Proposer à un enfant de tenir un journal de vacances, dans lequel il consignera ses souvenirs, c’est lui donner l’opportunité d’ancrer ce qu’il vit. C’est aussi lui offrir un espace d’expression personnel : récits, dessins, collages, poèmes, énigmes… tous les moyens seront bons pour garder une trace de ce qui sera vécu cet été.

L’année scolaire qui s’achève a été très particulière et certains parents s’inquiètent du retard qui a été pris dans les programmes. Sachez qu’en primaire, le début d’année est souvent dédié à la reprise des bases et à l’évaluation du niveau de la classe. Les enseignants reviennent ensuite très régulièrement sur les mêmes notions, tout en les enrichissant. Cette consolidation des fondamentaux se poursuit jusqu’en 6ème. Pas trop de pression donc cet été… les vacances feront le plus grand bien à vos enfants, pour réamorcer la pompe de la vitalité et de la curiosité ! Bel été à tous !

Eté 2021 : découvrir sa manière d’apprendre et développer sa mémoire en famille

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *